La SNCB soutient les jeunes créateurs

June 08, 2009

Michaël Matthys : La ville rouge


« Je suis si sûr d’être vivant. Impossible que je meure, je suis tellement sûr d’être vivant. Je suis fort, je vais leur montrer, personne ne pourra plus m’approcher, ils me laisseront passer, ils s’inclineront, ils seront obligés de le faire ... Ils auront tous peur de moi ! Cette ville m’appartient ! »

C’est avec du sang de boeuf récupéré dans les abattoirs de Charleroi que Michaël Matthys a brossé cette fresque sauvage et amoureuse.

Michaël Matthys in "La ville rouge" FREMOK Editions
http://www.fremok.org