La SNCB soutient les jeunes créateurs

September 07, 2010

MONS

1.500 tags par an à Mons = 100.000€ de coût.
Chaque jour dès 6h du matin, les hommes de la cellule tags sont sur le terrain pour effacer les traces de vandales ... l'article de La Province

Mons capitale de la culture en 2015 ? Sans graffitis ?
A Mons, beaucoup de jeunes graffeurs aimeraient pouvoir exprimer librement leur art et le faire découvrir au public sans devoir pour cela, agir dans l'ILLEGALITE ! ... le groupe sur Facebook