Le graffiti est devenu une activité de bourgeois ...

November 10, 2009

Le graffiti, acte de création de soi et acte politique.

Résumé :
Après un bref rappel historique, André Rouillé constate l’originalité du graffiti, une pratique à risque de défi permanent en prise sur la vie et dont une des originalités est d’avoir comme motif principal la propre signature du peintre.

Avant d’être artistique, le graffiti est d’abord un moyen de se créer soi-même, tout en étant un acte politique car il bouleverse l’ordre en rendant visible une individualité déniée.

L’article se termine par une mise en garde, le graffiti pourrait perdre son âme suite à sa récupération par les musées et les galeries d’art.

Lire l'article